Le point sur les cosmétiques


Tout comme la cigarette, l’alcool, les sodas et bien d’autres encore, les cosmétiques industriels sont actuellement montrés du doigt. Plusieurs enquêtes on révélé au grand public leurs méfaits sur notre organisme.

Les fabricants connaissaient-t-ils les conséquences sanitaires de leurs produits ? Peut-on compter sur la réglementation sanitaire ? Comment doit-on réagir face à cette « menace » ? Quels sont les moyens mis à notre disposition pour nous prémunir des cosmétiques dangereux ?

Il faut savoir que la plupart des fabricants ont une idée bien précise des dangers que provoquent les molécules composant leurs références ; car celles-ci sont toutes soumises à des contrôles élaborés par la réglementation sanitaire. Estimant que ces molécules sont indispensables à la bonne qualité de leurs produits, les fabricants peu scrupuleux les incorporent en petites quantités qui sont, d’après la réglementation sanitaire, peu nocifs du fait de leur faible proportion.Or, il faut savoir qu’à usage fréquent et sur plusieurs années, cela devient dangereux pour notre organisme et peut provoquer des cancers, des irritations, des allergies, des eczémas, une stérilisation, et parfois même développer la maladie d’Alzheimer !

Pour éviter un tel cauchemar, je vous recommande :

  • d’utiliser moins fréquemment les cosmétiques industriels,
  • d’analyser dès que possible les INCI (liste des ingrédients figurant sur les emballages)
  • de préférer des cosmétiques naturels, biologiques et labellisés

Les enquêtes et les études effectuées sur ce sujet nous démontrent qu’il est de notre devoir de nous méfier. Nous ne pouvons plus avoir confiance dans les fabricants et les réglementations. Il faudra dorénavant consacrer plus de temps à la sélection de nos produits de beauté.

Remarque

Au premier abord, ce qui différencie les cosmétiques naturels des cosmétiques industriels est l’aspect général, qui peut parfois rebuter le consommateur.

Du fait de l’absence de conservateurs chimiques, colorants de synthèse, etc… Les cosmétiques naturels ont la plupart du temps un aspect moins attrayant : odeurs spéciales, texture moins onctueuse, couleurs fades, etc…

Peut-être allez vous me dire que les produits d' hygiène dits « industriels » ont des résultats parfois plus efficaces en terme de douceur...mais soyez méfiants, la plupart d’entre eux utilisent des molécules chimiques telles que le Kaolin ou encore le silicone qui vous donnera certes une peau de bébé mais l’étouffera par la même occasion. La grosseur de ces molécules bouche les pores, ce qui empêche la peau de respirer et de transpirer. Bien que votre peau devienne aussi douce que de la soie, elle risque à long terme de se dessécher et d’être plus sensible aux irritations.

2009, 2010, 2011, 2012... Découvrez les avantages de la loi Scellier